Les Tourquennois, qui disputeront la saison prochaine la Ligue des champions, ont quasiment bouclé leur recrutement, en anticipant les évolutions réglementaires voulues par la Fédération, avec un effectif à très forte coloration tricolore.

Sur les 16 joueurs que compte actuellement le club tourquennois, 12 sont Français. Un ultime renfort pourrait débarquer dans les prochaines semaines et conforter cette tendance. Dans leur projet 2024, les ENTLM, troisièmes du dernier championnat Élite et qualifiés pour la plus belle des Coupes d’Europe, ont, en effet, voulu travailler avec une visibilité sur plusieurs années avec une stratégie adaptée aux souhaits de la fédération de donner plus de force à l’équipe nationale en incitant les clubs à aligner davantage de tricolores. Dès la saison prochaine, huit des treize joueurs cochés sur la feuille de match devront avoir été formés en France et pour 2021-2022 ce chiffre passera à neuf sur treize.

Jonathan Ghesquière, l’entraîneur, et Julien Hoste, le manager, ont donc opté pour un recrutement national pour six des sept nouveaux joueurs. Seul le Serbe Bojan Banicevic vient se greffer à un effectif qui ne comptera que trois autres étrangers (le Serbe Miroslav Randic et les Croates Goran Grgurevic et Ivan Krizman). Pour le reste, outre quelques jeunes prometteurs, le club s’est renforcé avec deux internationaux tricolores en provenance de Douai : Charles Canonne et Cédric Rocchietta, de retour au bercail après un an d’exil chez le voisin, qui s’engagent sur la durée (trois ans chacun). Des contacts sont aussi en cours avec la pointe défensive des Bleus Pierre-Frédéric Vanpeperstraete. « On attend déjà de savoir si Marseille le conserve ou non et ensuite on verra s’il est d’accord pour nous rejoindre, précise Julien Hoste. Le fait de jouer la Ligue des champions permet de proposer un projet attractif. »

Dans le sens inverse, Julien Crosetti part pour raisons professionnelles, les Hollandais Nispeling et Koopman ainsi que le Canadien Blanchard n’ont pas été conservés. « On a bâti un groupe qui répond au règlement en essayant d’avoir un coup d’avance sur tout le monde, conclut Julien Hoste. Un groupe qui s’inscrit dans la durée avec un fort potentiel pour jouer le podium pendant plusieurs années. »

Source : La voix du Nord

L’article complet